Bulgartabac : le scandale qui fait trembler la corruption bulgare

Publié le Publié dans Articles

La Bulgarie, pays le plus pauvre de l’Union européenne (UE), s’engage à réformer son système judiciaire depuis 2007 pour venir à bout des pots-de-vin et du clientélisme. Pourtant, de nos jours, les changements se font encore attendre. Alors que Sofia assure depuis le 1er janvier la présidence tournante du conseil de l’UE, un scandale fait trembler l’apparente stabilité du système : celui de l’entreprise Bulgartabac.

 

« Scandales, corruption et contrebande. Voilà à quoi sert Bulgartabac. » Les yeux bleus de Tzvetan Vassilev, ancien banquier, sont froids comme la banquise, tranchants comme la glace. « Mais ça n’est pas nouveau — ça dure depuis l’époque où Bulgartabac était officiellement aux mains de l’État. » Créée en 1947, cette entreprise avait le monopole de la production de tabac et de cigarettes en Bulgarie jusque dans les années 90. Le scandale qui la concerne débute il y a sept ans, alors qu’elle occupe encore une place centrale dans la production de tabac en Europe.

En 2011, après quatre démarches de privatisation non abouties, près de 80% de Bulgartabac étaient vendus pour 100,1 millions d’euros. « Une somme bien en dessous de ce qui aurait dû être le cas, alors que certains acheteurs en proposaient trois fois plus », explique Atanas Tchobanov, journaliste d’investigation bulgare qui entend démontrer, preuves à l’appui, le système mafieux de l‘entreprise sur le site Bivol. Vendue, qui plus est, à BT Invest, une société offshore créée quelques mois auparavant par une banque russe dont l’identité de l’actionnaire était plus que floue. Pendant des années, l’entreprise sert, avance Vassilev, « de vache à lait pour les membres du gouvernement », afin de blanchir des millions d’euros. Aujourd’hui, elle est officiellement dénoncée à Interpol par le KOM (NDLR, le département anticorruption et de lutte contre le crime organisé turc) pour contrebande : la moitié des cigarettes qui passent de manière illégale vers Ankara proviendrait de Bulgarie. […]

Lire la suite sur 8e-Etage.fr